Ski occasion : comment faire le bon choix ?

Pour prendre plaisir à skier, la seule passion est loin d’être suffisante, il faut aussi être bien équipé. Dans cette optique les skis sont des incontournables. Si le marché du neuf est attractif, celui du ski occasion l’est tout autant si ce n’est plus, notamment pour son rapport qualité/prix. L’offre étant plutôt vaste, il n’est pas toujours évident de faire le bon choix. Comment s’y prendre ?

Les différents types de ski occasion

Le choix de ski occasion ne peut être fait de façon aléatoire. Il convient en amont de déterminer son niveau et son type de pratique pour mieux orienter son choix. Retenez qu’il existe différents types de skis : freeride, freestyle, all-mountain, skis de piste, skis carving. La sélection des skis est par conséquent conditionnée à votre discipline favorite.

Les all-mountain : les skis polyvalents par excellent

Si vous vous sentez à l’aise indifféremment sur les pistes et les hors-pistes, les skis d’occasion all-mountain sont une option à privilégier. Par leur polyvalence, ils vous permettent de profiter d’une bonne glisse sur la piste ou dans la poudreuse. Les skis all-mountain disposent d’une longue spatule et d’un rocker avant à la courbure avancée.

Skis carving d’occasion

Les skis carving sont destinés aux skieurs au style nerveux pour qui la réactivité est un critère déterminant. Il faut choisir pour cela des skis plutôt étroits et courts (plus petits que vous d’environ 10 cm).

Skis freestyle d’occasion

Si vous êtes un acrobate dans l’âme et aimez enchaîner les figures et les pirouettes sur les pistes, les skis freestyle sont faits pour vous. Pour mieux en profiter, il est recommandé d’opter pour des skis bi-spatulés au moins aussi longs que vous ou plus courts d’une dizaine de cm.

Skis freeride d’occasion

Pour ceux qui aiment mordre dans la poudreuse et s’aventurer en hors-pistes, le choix des skis freeride est tout naturel. Ce sont des équipements conçus avec des rockers à une seule ou aux deux extrémités pour assurer une portance maximale et qui dépassent généralement 85 cm de largeur. Cette configuration accroît la manœuvrabilité des skis, ce qui confère au skieur une plus grande maîtrise, notamment dans les prises de direction.

Skis de pistes

Pratiqué sur de la neige damée, le ski de piste est prisé autant des débutants que des skieurs expérimentés. Etroits et dotés d’une spatule avant, les skis de piste se reconnaissent à leur cambre classique qui optimise leur adhérence sur la neige. Choisissez-les plus courts que vous de 10 cm ou 15 cm.

Précautions d’achat de ski occasion

Il est vrai que les skis d’occasion sont avantageux en termes économiques. Cependant, il est recommandé de ne pas sacrifier la qualité au prix afin d’en profiter durablement. Occasion ne veut pas dire mauvaise qualité, aussi portez votre choix sur des skis en bon état et qui ne présentent pas de signes d’usure. Prêtez une attention particulière à l’état des semelles et des fixations. Pour une expérience de glisse parfaite, renseignez-vous sur le dernier fartage des skis. Assurez-vous également que les carres soient bien affûtées pour une meilleure accroche.

Auteur: redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *