Un jouet indémodable : Sophie la Girafe

La tendance jouet du moment

A l’heure où les jouets deviennent de plus en plus technologiques, connectés, interactifs, les fabricants redoublent d’imagination et d’inventivité. Mais les enfants ne s’y trompent pas vraiment. Ils jettent régulièrement leur dévolu sur des objets très simples qui ont fait leurs preuves. Si les jouets sont en constante évolution, les enfants restent des enfants. Sophie la Girafe est emblématique de ce phénomène immuable. Elle a traversé les générations depuis 1961, date de sa création dans un petit atelier français.

Aujourd’hui elle a conquis le monde entier. Quelle est donc la recette de ce succès phénoménal ? Et pourquoi toutes les tentatives d’imitation ou d’évolution vers d’autres formats ont-il tous été voués à l’échec ? Sophie la Girafe est un petit objet tout simple, mais particulièrement bien adapté au petit enfant. Elle cumule tous les avantages.

De petite taille, seulement 18 cm, elle est très vite facilement préhensible par un bébé qui avait déjà été attiré par ses couleurs douces et tranchées. Ses quatre pattes augmentent encore cette facilité. Malgré des mauvaises rumeurs sur sophie la girafe, elle ne se déforme jamais parce qu’elle est composée à 100 % de caoutchouc naturel ce qui lui confère également une texture agréable qui peut être mâchouillée sans fin et même mordillée au moment de la dentition. Son petit sifflet caractéristique a fait la joie de millions de tous petits.

Bien choisir les jouets de nos enfants

L’enfant se construit par le jeu. Il fait mille expériences dont nous ne nous rendons pas toujours compte. Il est important de jouer avec lui et de ne pas l’abandonner seul dans un endroit même pourvu de nombreux jouets. Petit, il sera très fier de partager ses nouvelles acquisitions et plus âgé de montrer ses progrès.

Le temps que l’on consacre à un enfant est beaucoup plus important que l’argent dépensé à lui offrir une foule de jouets. Mais bien sûr, le jouet est un complément très intéressant et l’occasion de le stimuler.

Certains parents ont tendance à n’offrir que des jouets dits éducatifs qui sont souvent très bien conçus. Mais ce n’est pas suffisant, il ne faut pas oublier que le côté ludique reste essentiel et que quelques billes par exemple vont beaucoup l’amuser en même temps qu’il fait des expériences de physique dont il n’a pas conscience. Les jeux de société restent également l’occasion d’apprendre les contraintes, d’apprendre à se comporter avec les autres et de devenir un être social.

Une simple poupée reçoit nombre de confidences et occasionne des situations imaginaires révélatrices de l’état d’esprit de l’enfant si on prend la peine d’être à l’écoute. Alors les jouets contemporains sophistiqués oui, mais pas seulement. Gardons nous de croire que la technique et le prix élevé peuvent remplacer le rapport humain.

Auteur: pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *