Focus sur la RAD

La RAD (reconnaissance automatique de documents) constitue un des piliers de l’archivage électronique. Elle permet effectivement d’automatiser l’identification du type de document, en s’appuyant sur l’image numérisée. Un mécanisme adapté aussi bien à une structure fixe qu’à une variable. Pour numériser les images, la RAD se réfère à des éléments de mise en page tel qu’un logo, le fond de page, un code-barres, ou encore un QRcode. Elle révèle ainsi toute son utilité dans la gestion documentaire. Grâce à son système d’identification, la RAD est d’une grande aide dans le tri électroniques des images. Il sera alors plus facile de les archiver, qu’il s’agisse d’images de fax ou d’images de scan. La RAD assure aussi l’indexation des images, ce qui évite la fastidieuse tâche de trier les documents, avant l’étape de la numérisation. A l’issue de l’archivage, les images seront dans la plupart du temps acheminées vers des corbeilles de traitement spécifiques, ou bien vers un système de GED (gestion électronique de documents).

Digitalisation des processus métier

La RAD compte aussi parmi les solutions de digitalisation des processus métiers et de dématérialisation sécurisée. Pour une entreprise, elle est incontournable dans l’optimisation des échanges avec son écosystème, ainsi que des performances de ses back-offices. Cette technologie fait également partie des solutions de gestion permettant d’accroitre la compétitivité, dans un contexte ponctué de réformes réglementaires, de ruptures technologiques, ou encore de nouveaux entrants. En tant qu’outil de gestion des documents, la RAD assure la fluidité de la circulation de l’information, tout en optimisant la coordination des services internes. Mieux encore, la gestion électronique est synonyme d’un haut niveau de qualité de service, tout en diminuant les coûts de gestion. Enfin, la RAD est souvent associée à d’autres technologies avancées comme la LAD (lecture automatique de documents (manuscrits ou dactylographiés), en vue d’un système innovant.

Traitement des factures fournisseurs

Pilier de la dématérialisation des documents, la RAD révèle aussi toute son utilité dans le traitement des factures fournisseurs. Elle permet effectivement d’automatiser l’identification du fournisseur, pour un recueil d’informations plus précis et plus rapide. Sur certains systèmes utilisant des technologies RAD zonées, statistiques ou contextuelles, le mécanisme consiste en l’automatisation du typage de documents numérisés (recueil de mots clés, moteur de reconnaissance de formes, moteur d’analyse de chaînes textuelles…). Enfin, en matières de factures fournisseurs, il est possible de combiner plusieurs outils RAD, en vue d’un traitement automatisé et efficace.

Auteur: Franck

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *