Coup d’oeil sur le phénomène du foodisme

Il semblerait que l’on ne soit plus obligé de mettre le terme foodie entre guillemets tellement le phénomène s’est répandu. En effet, plus qu’une mode, le foodisme est devenu un véritable mode de vie…

 

Vous est-il déjà arrivé de flâner sur Instagram et de tomber sur l’un ces comptes absolument savoureux, pleins de couleurs flamboyantes ou bien dotés d’un esthétisme digne des plus jolis blogs de photos? Si ce n’est pas le cas, n’attendez plus et rendez-vous sur l’une de ces sources inépuisables de photos de nourritures. Vous allez en perdre tous vos sens.

Il faut bien admettre que la mise en beauté des photos est souvent à couper le souffle. L’objectif du foodie est souvent de magnifier sa nourriture, de façon à la rendre aussi sublime à regarder qu’elle est délicieuse à déguster.

Cette façon de créer des comptes remplis de photos uniquement tournées vers la nourriture est un moyen très clair de signifier son appartenance au phénomène des #foodies.

La majeure question que l’on se pose reste « L’objectif est-il de partager son amour pour la cuisine ou de faire des envieux autour de soi?« . Quelle que soit le but, il est clair que les deux sentiments sont présents dans notre coeur lorsque l’on tombe sur un compte qui ressemble à celui-ci :

Les foodies comme on les appelle sont des personnes véritablement passionnées par l’art culinaire. Ils apprécient la nourriture de très bonne qualité et sont amoureux de l’innovation. Toutes ces personnes sont réellement animées par le désir de bien manger, ce qui les poussent souvent à essayer un maximum de cuisines différentes. En effet, ce mouvement est également très marqué par la découverte de nouvelles saveurs et l’envie d’offrir de l’exotisme à son palais. C’est exactement ce qui pousse ces amateurs à voyager au maximum afin de faire de véritables trouvailles.

Attention ! Vous ne devez pas confondre un foodie avec un gourmet. Le foodisme va au-delà de cet amour inconditionnel pour la nourriture. Il se veut connecté à son monde, à l’écoute des nouvelles générations et souvent en avance sur son temps. Son objectif n’est pas seulement de montrer aux autres, mais réellement de partager, d’où cette utilisation fréquente voire permanente des réseaux sociaux.

Ce phénomène est digitalisé, notamment avec cet usage quasi-omniprésent d’Instagram. Cependant, ne réduisez jamais un vrai foodie à son compte Instagram, autrement, il pourrait vous « unfollow » de tous ses réseaux. En effet, il faut garder à l’esprit qu’une personne appartenant à ce mouvement utilise bien d’autres moyens pour communiquer. Son objectif est de se créer une véritable communauté afin de donner envie à sa sphère sociale, d’échanger des idées ou des lieux avec des personnes partageant sa passion, mais aussi de proposer diverses recettes. Le foodisme passe donc par les photos bien entendu, mais aussi par les blogs, les forums, les magazines en ligne et papiers, les critiques culinaires, les livres de recettes, etc.

Vous savez maintenant tout sur le phénomène du foodisme… Alors, faites-vous partie du mouvement?

Auteur: Linawel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *