Les 3 conseils fondamentaux pour bien préparer le Toeic

Dans le milieu professionnel, maîtriser l’anglais est devenu une obligation. En effet, il n’est pas rare de trouver des postes en entreprises, des formations, accessibles seulement après validation d’un test en langue anglaise.

Le TOEIC (Test of English for International Communication) est le plus reconnu d’entre eux. Pour le réussir, il faut fournir un travail sérieux, aller à l’essentiel. Tout ce que vous apprenez doit vous être utile. Pour savoir où commencer, les voici nos conseils pour préparer votre TOEIC.

1-Se renseigner au sujet du déroulement du test

Maîtriser toutes les nuances de la prononciation de l’anglais, ne vous sera d’aucun secours si vous ignorez dans quel cadre a lieu le TOEIC. Noté sur 990, il consiste en une série de 100 questions à choix multiples, divisée en deux parties : compréhension orale (45 minutes), compréhension écrite (75 minutes).

Afin d’acquérir les automatismes qui vous feront gagner de précieuses secondes lors de l’épreuve, vous devez impérativement vous familiariser avec ce test et multiplier les examens blancs. Pour chaque exercice, trouver le petit « truc » qui facilitera votre réussite. Par exemple, pour la description d’images, prévoir les questions qui seront susceptibles d’être posées vous permettra de gagner des points facilement.

Comprendre la logique du test, c’est déjà effectuer la moitié du travail.

2-Connaître son niveau de connaissance

Toutes vos séances de révisions doivent avoir un objectif précis. Ciblez, donc, dans chaque catégorie, vos forces et vos faiblesses afin de calculer le maximum de points qu’il vous sera possible d’obtenir, puis travaillez sur cette base pour l’améliorer progressivement.
Pour cela, il faut partir de l’essentiel : la grammaire anglaise. Replongez-vous dans vos cours de collège, de lycée, n’hésitez pas à reprendre les fondamentaux (concordance des temps, verbes en Be+ing).

Le vocabulaire est également très important. Il ne vous servira à rien de connaître les mots les plus obscurs de la langue anglaise, au contraire, concentrez-vous sur lest termes les plus courants et les champs lexicaux professionnels (commerce, management, industrie, communication).

3-Améliorer son écoute et sa technique de lecture

Considérez comme la partie la plus difficile du test, la phase d’écoute doit avoir une place importante dans votre plan de révisions. Écoutez la BBC, des podcasts sur une durée assez longue. En effet, la plupart des candidats mal préparés ont tendance à se déconcentrer durant la partie écoute, ce qui leur est fatal.

Pour ce qui est de la lecture, il faut, encore une fois, aller à l’essentiel. Trouver, repérer l’information sans s’appesantir sur la totalité du texte. Entraînez-vous à la lecture en diagonale, c’est elle qui offre les meilleurs résultats en test réel.

Et voilà vous avez toutes les clefs en mains pour préparer votre TOEIC.

Auteur: pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *